Vincent BELLINGARD, président du festival HELLO FLOWER, a décidé dès le 15 avril d’annuler l’édition 2020, sans envisager le report à la rentrée. Le festival « Rock Hippie Van-Life » ne pouvait pas se rendre responsable d’occasion de nouvelles contaminations et donc, facteur d’une nouvelle vague de l’épidémie, même avec l’autorisation des autorités.

La sécurité sanitaire avant tout…

Par respect pour tous ceux qui sauve des vies dans le milieu médical et , pour tous  ceux qui « sauve le pays » en ce moment en allant travailler, HELLO FLOWER prend toutes ses responsabilités citoyennes pour être un acteur du ralentissement et non un perturbateur.

Le ministre de la culture prévoit, au cas par cas, d’autoriser les petits festivals, avec de petites jauges. Peut-être pour calmer certaines associations qui seront dans l’embarras financier. 

On sait qu’on ne sait rien !

Mais sincèrement, depuis le début, on découvre des éléments nouveaux chaque jour, voire chaque heure ! Les scientifiques ne sont pas d’accord entre eux car ils manquent de recul. L’Allemagne, a envisagé la fermeture pendant 18 mois dans son plan le plus pessimiste ! On ne peut pas prendre de décision pour les 3 mois à venir dans un brouillard aussi dense.

« Alors comment nous vivrons ça, nous les organisateurs ? Comment vivre avec la conscience d’avoir réunis des personnes qui se sont faites contaminées pendant notre festival, parce que l’état nous l’a autorisé car il pensait que « ça passait » ! » s’interroge Vincent depuis une semaine avant l’annonce.

                L’humilité et la patience étant les seules bonnes conseillères, la meilleure restera l’annulation.

Trop d’incertitudes anxiogènes

   Le festival HELLO FLOWER est avant tout une source de détente pour les festivaliers. Un moment suspendu dans ce monde de dingue, pour ralentir et se laisser aller, se retrouver en toute sérénité. Proposer à nos festivaliers de venir avec la menace d’une contamination en tête serait totalement dommageable pour leur bien-être mental.

   De plus, comment ne pas être solidaires de nos partenaires tels que Yescapa, Roadsurfer, Stylevan, Bière de la Rade, California Bliss ou EMOA qui devront être mobilisé à 200 % pour « sauver » des emplois eux aussi. Car leurs activités sont fortement dépendantes de l’été.

HELLO FLOWER pensent à eux et fera tout ce qu’il peut pour les soutenir !

#memepasfleur !

  HELLO FLOWER relève le défi, avec à l’esprit une citation de Winston CHURCHILL : “Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté.”

Le festival a remboursé tous les exposants, mais à développer pour les « artistes-artisans » qui étaient prévus sur le marché Hippie-Chic, une plateforme pour mettre en vente leurs créations. Ainsi ils pourront rencontrer le public d’HELLO FLOWER sur le web en attendant l’édition 2021.

Les musiciens ne sont pas en reste ! ils ont tous répondu présent pour offrir une vidéo live de quelques titres pour une diffusion en ligne du e-Festival HELLO FLOWER version « teaser 2021». Car la programmation s’est engagée à reprogrammer l’intégralité des groupes prévus pour 2020.

RDV en 2021

    HELLO FLOWER a comme emblème la « Bellis Perennis » , nom latin de la pâquerette qui signifie la belle pérenne. Alors c’est tout naturellement qu’on donne rdv en 2021 pour un festival plus grand et plus beau !