Souvenez-vous ! 1966 … Le rock se colore de milles teintes et invente des sonorités encore inconnues. Les fleurs dans les cheveux, cette génération décolle … et certains n’ont jamais atterri.

Le "SON" du FLOWER POWER

Les années qui nous intéresse à HELLO FLOWER sont celles situées entre le milieu des années 60 et le début des année 70. Le rock accueille une vague créatrice inédite. Tous ces artistes se lâchent et leur imagination va repeindre le vieux monde en couleurs. Et bien sûr, un nom revient sur toutes les lèvres : Jimi Hendrix. Mais ce son va vite évoluer vers … ? On vous laisse lire la réponse en découvrant ces vingt titres, plus ou moins connus, qui illustrent l’évolution de ce  “son” FLOWER POWER.

1. Thirteenth Floor Elevators - You're gonna miss me

Constitué en début d’année 1966, ce groupe originaire du Texas est en marge de toutes les salles “classiques”. C’est le grand saut vers le psychédélisme.

2. The Yardbirds - Shapes of things

Sous l’imulsion de Jeff Beck et de sa guitare, ce groupe originairement de blues électrique fait sa mutation, et ce à partir d’une seule chanson. Voilà les précurseurs du flower power.

3. The Byrds - Eight Miles High

Un mélange de musique indienne et de jazz et vous transporte dans le  trip ultime.

4. Count Five - Psychotic Reaction

On vous le disez, le FLOWER POWER n’ a pas offert à tous le même notoriété. Mais chaque groupe y a contribué. Venu de Californie avec de puissantes guitares, Count Five ne compte qu’un seul titre de gloire mais il vaut le détour.

5. The Mothers of invention - Hungry Freaks, Daddy

Frank Zappa n’hésite pas à malmener le tout nouveau mouvement psychédélique, accompagné de sa bande de “freaks”.

6. Donovan - Sunshine Superman

A l’instar de Dylan quelques mois avant lui, Donovan relève son folk de notes acidulées par les guitares électriques. Pour un côté plus solaire, plus FLOWER POWER

7. The Doors - Light my fire

Un des titres préférés chez HELLO FLOWER qui s’en est inspiré pour son hashtag rock #LIGHTmyFLOWER. Programmé à la première édition du festival,ce deuxième single brûlant des Doors est une légende du rock.

8. The Beatles - Strawberry Fields Forever

Ils ne pouvaient pas passer à côté du summer of love et du mouvement flower power. Alors les Beattles prépare Sergent Pepper’s Lonely Hearts club band. Pour faire patienter avant la sortie de l’album, ils sortent ce single sucré imaginé par John Lennon. On connait la suite …

9. Jimi Hendrix - Purple Haze

Mais non, on ne l’a pas oublié ! La légende incontestée, le Dieu des guitaristes. C’est une révélation, une illumination qui explose à la face du monde avec ce titre grandiose qui reste la référence pour toutes les générations de guitaristes.

10. Jefferson Airplane - White Rabbit

A partir de juin 1967, le centre de gravité du rock penche vers San Francisco. Influencé par Alice au pays des merveilles, roman qui aurait été écrit sous psychotropes, voici un titre surréaliste qui donne envie de suivre le lapin !

11. Pink Floyd - Astronomy Domine

Le capitaine du groupe britannique, Syd Barrett, embarque ses auditeurs dans l’espace. Attention à l’atterrissage …

12. The Rolling Stones - She's a rainbow

De la couleur ! Il faut de la couleur pour cette période flower power. Ce groupe de bad boys au rock s’éxécute avec ce titre “arc en ciel”, eux qui produisent généralement un rock plus rugueux.

Love - Alone Again or

Il faut savoir être patient. Peu apprécié dans les années 60, le groupe est devenu culte au cours des décennies suivantes grâce à Forever Changes, un album très “métissé”.

14. The Chamber Brothers - Time has come today

La “soul ” s’invite sur ce morceau qui a connu un succès fulgurant en décembre 1967 en s’imprégnant de la révolution psychédélique.

15. Blue Cheer - Summertime Blues

Le rock “flower power” est un instant aussi éphémère que la floraison d’une fleur. Le son va vite évoluer. Dès janvier 1968, les guitares deviennent déjà plus lourdes.

16. Iron Butterfly - In-A-Gadda-Da-Vida

Autre tendance de l’évolution, les titres s’allongent. Avec 17 minutes psychédélique et des sonorités qui annoncent le hard-rock, ce groupe de seconde zone parvient à vendre 30 millions d’albums. Une autre époque …

17. The Grateful Dead - Dark Star

Voilà un groupe qui résume bien les paradoxes des années 60, ses plus belles réussites (artistiques, idéologiques) mais aussi ses plus grands excès.

18. Quicksilver Messenger Service - Who do you love

Nous y voilà. San Francisco, fin 1968, la révolution psychédélique se transforme en exercice de virtuosité guitaristique qui donnera naissance plus tard au hard-rock, puis métal et heavy métal. Sous les pétales de la rose, les épines …

19. Black Sabbath - Planet Caravan

Nous y voilà ! Les créateurs du heavy-metal sont  arrivés. Mais les origines restent audibles dans ce titre au charme flottant.

20. The Temptations - Papa was a rolling stone

Fini les couleurs, fini Peace and Love . Ce titre illustre la fin de cette époque optimiste. Retour à la réalité émotionnelle, on chante les souffrances d’une jeunesse malheureuse.