Dormir "into the Wild"...

    Instagram joue un grand rôle en ventant l’aspect féerique de la communauté vanlife : de superbes clichés révèlent la joie de se réveiller seuls sur une plage ou à côté d’un lac, la spontanéité et la satisfaction de trouver un endroit sauvage, en tête à tête avec la Nature. C’est bien “ça” qui vous a convaincu de prendre la route !

Hello Flower festival rock hippie vanlife

Une quête quotidienne

    Instagram ne montre souvent que le côté glamour des choses. Bien sûr, ces moments “magiques” existent mais ils ne sont pas quotidiens. Ce sont les jours de chance et c’est aussi pour ça qu’on les apprécient. Et puis, payer des emplacements sur des terrains (privés ou de camping) épuise rapidement vos fonds.

   Si vous rejoignez le mouvement Vanlife, vous allez vite vous apercevoir que trouver un endroit pour se garer la nuit est aussi important que de reconstituer vos réserves d’eau ou de nourriture.

L'envers du décor !

    Pourquoi vous ne le voyez jamais ? C’est simple ! Publier une photo du van à côté d’une route très fréquentée ou d’une rivière jonchée de déchets ne constitue pas un beau flux Instagram. Alors vous ne le verrez jamais, sauf dans les articles de certains blogueurs qui souhaitent être de plus en plus objectif, et moins “vendeur de rêves”.

Hello Flower festival rock hippie vanlife

Rappel : en France le camping dit “sauvage” est interdit, notamment pour préserver le patrimoine naturel (beauté, faune, flore). Car toute activité de camping, même celle des plus respectueux, a un impact sur la zone.

le pire et/ou
le meilleur !

    Une chose est sûre, trouver le bon endroit de stationnement pour passer la nuit consommera beaucoup plus de temps et d’énergie que vous ne le pensez… Cela peut être un moment de discussion intense et même parfois de désaccord. Il en résultera probablement aussi certains de vos meilleurs et pires souvenirs de Vanlife.

Pour vous aider dans cette tâche à accomplir …
Voici nos 6 meilleurs conseils pour le camping “freestyle” :

1. Les cartes même hors ligne

  Lorsqu’il n’y a plus de réseau, nos applications fonctionnent toujours, et au moins on peut s’orienter. Téléchargez les cartes de Here Maps pour les avoir à disposition hors ligne est un bon plan ! Viser les grandes zones vertes ou bleues sur la carte. Elles représentent en principe un plan d’eau ou une zone végétalisée. Ces endroits offrent généralement plus d’intimité, mais rien n’est garanti !

here

2. Une application pour se garer

  CARAMAPS est l’une de ces applications gratuites et incontournables qui identifient les endroits pour se garer. Caramaps trouve tous les éléments dont vous avez besoin (station, parking, camping) et vous permet aussi de partager vos bons plans. En plus de pouvoir bien préparer votre itinéraire et de le sauvegarder, c’est l’appli qui change la vie !

caramaps
Hello Flower festival rock hippie vanlife

3. Installez-vous avant la nuit...

   La lumière du jour est votre amie. En effet, il est bien plus difficile de trouver un bon endroit pour camper dans l’obscurité. Si, arrivé après la tombée de la nuit, vous êtes certain d’avoir déniché un endroit idéal, il n’est pas impossible que vous vous réveilliez le matin garé à côté d’une décharge ! En fait, la perception change la nuit, et tout semble plus “flippant”. Alors, on hésite à choisir et surtout on ne dort pas tranquille !

4. Attention aux évidences !

   Il y a de fortes chances que quelqu’un d’autre connaisse ce joli spot que vous avez trouvé. Cet endroit calme au bord de l’eau peut être totalement déserté dans la journée et dans la semaine, mais les vendredis et samedis soir, il pourrait bien devenir le lieu de rassemblement des jeunes du coin pour faire la fête. Alors, on finit réveillés par les rires, par les “pots trafiqués” des scooters, par le crissement des pneus en “drift”, par le son des enceintes, …

5. Les parcs : une valeur sûre

   Les parcs signifient souvent des toilettes publiques, des sources d’eau, des espaces ouverts et des parkings. Bien qu’ils ne soient peut-être pas toujours le meilleur endroit pour passer la nuit, c’est une alternative assez rassurante. Pour sûr, ils sont bons pour la sieste en journée lorsque vous en avez besoin.

Hello Flower festival rock hippie vanlife

6. En mode furtif !

   Si vous avez beaucoup de mal à trouver un emplacement, vous serez obligé de vous garer dans une zone pas autorisée pour “camper”.  Mais si vous avez un fourgon, la loi ne peut pas vous interdire de stationner !

La discrétion est la clé. Garez-vous juste pour la nuit, faites toutes vos tâches comme la cuisine et la configuration en mode nuit. Avec un minimum de bruit et de lumière, les voisins ne seront pas avertis de votre présence, et ça devrait bien se passer… Évitez la grasse mat’, vous la ferez une prochaine fois !