Lorys est une artiste Varoise rencontrée sur un salon à Toulon regroupant des créatrices. HELLO FLOWER a été très sensibles à ses tableaux “multi-facettes” très en accord avec l’état d’esprit du festival. Vous retrouverez ces créations sur le HELLOFLOWER-store ! En attendant, voici son interview !

Bonjour Lorys,
Peux tu te présenter en quelques mots ?

    Lorys est mon nom d’artiste collagiste, mon deuxième prénom en fait… j’ai 54 ans, je suis autodidacte et j’adore l’art et la création sous toutes ses formes ! Que ce soit l’oeuvre d’un artiste ou celle de la nature c’est un spectacle permanent et omniprésent, il suffit d’ouvrir les yeux pour qu’il s’offre à nous !

Tu es artiste,
Qu'est-ce qui t'a amené à le devenir ?

    Peut-être est-ce parce-que j’avais un grand-père artiste peintre … Je me souviens avoir passé des heures, petite, à le regarder peindre ses toiles abstraites très graphiques et colorées, un brin mystérieuses… ou ses petits tableaux naïfs.

    Ses oeuvres racontaient toutes une histoire dans laquelle j’entrai toujours par des petites fenêtres, avec bonheur, et cela me faisait rêver … J’ai toujours, avec un soupçon de frénésie, assisté à ses expositions et écouté avec intérêt ses paroles lorsqu’il parlait d’art ou de littérature avec une érudition remarquable.

     J’ai toujours eu aussi une sensibilité particulière à l’esthétique, à l’assortiment des couleurs et à la symétrie/graphisme … L’architecture, la photographie entre autres m’ont toujours passionnée et plus précisément “l’image”, le visuel. Il y a dans une image une sorte de plénitude de sentiments, de significations, c’est comme un petit tableau vivant, un reflet de la vie …

Rien ne se perd,
rien ne se crée,
tout se transforme ...

   Depuis l’adolescence je collectionne des images issues de livres, de prospectus, de magazines… je rapporte également toujours aujourd’hui de mes voyages des milliers d’images inédites glanées parfois dans de rocambolesques circonstances… et puis un jour, il y a une vingtaine d’années, j’ai décidé de leur redonner vie, animée par le désir de “recycler” ces belles images, de recréer de nouvelles histoires en détournant les petits morceaux de papier de leur sens originel, avec toujours en tête la formidable devise empruntée à Antoine Lavoisier que “Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme…”

Tu as un style très reconnaissable.
Tu sais d'où ça te vient ?

   J’ai d’abord commencé par des collages pleine page, en superposant et assemblant des images par thème et par couleurs, en coupant mes images en triangles ou en grands carrés. J’ai aussi réalisé des poèmes avec des mots découpés, c’est un travail de fourmi !

    Et puis naturellement, et sans doute la conséquence de mon goût pour la symétrie, j’ai évolué vers cette présentation plus épurée de petits carrés qui représentent pour moi une multitude de petites fenêtres ouvertes sur le monde.

     Chacun selon sa sensibilité peut y entrer pour y lire une histoire, y retrouver un souvenir, y vivre une évasion, partir en voyage…

    Une chose est sûre c’est que je parcours et continue de découvrir le monde aussi depuis ma table de travail !

tu as commencé une collection
spéciale "Hello FLOWER" !
Qu'est-ce qui te plaît
dans cet univers FLOWER POWER ?

   Tout me plait dans cet univers Flower Power !
A commencer par l’idéologie de ce mouvement. Une petite révolution dans les esprits “d’après guerre” ça a toujours du bon, surtout en matière de “surconsommation” ! On devrait s’en inspirer à nouveau et s’en souvenir pour l’après Covid !!
Ce mouvement a généré des prises de conscience, libéré des talents fous musicaux notamment, opéré des mécanismes de mode de pensée bénéfiques et salvateurs, et notre génération a pu en mesurer les effets dans son quotidien depuis.
La fleur comme symbole de paix et d’amour entre tous les êtres c’est si beau ! Quand on considère la délicatesse et la poésie d’une fleur… chargée de ces symboles éternels rien ne pourra jamais altérer le pouvoir de la fleur !!!

   Les symboles et couleurs de cet univers m’inspirent profondément, la mode vestimentaire respire la joie de vivre, la liberté, l’ouverture au monde !
En fait oui je collectais depuis longtemps des images dans ce thème (fleurs, surf, musique, pop art…) c’est pour cela que j’ai pu produire une belle collection dédiée en vue du Festival Hello Flower, et je crois en ce nouveau mouvement : le Hello Flower Power !!!

As-tu déjà effectué
un road-trip en van ?

En “van” ? non … mais la route : je connais !
   Mon premier voyage à 4 ans pour rallier Toulon à Beyrouth (Liban) en voiture ID19 m’a sans doute donné le goût du Road Trip.
Lors de ce voyage familial avec parents et grand-parents, ma place favorite était dans le hamac suspendu à l’arrière de la voiture !!!
 
   Même si j’ai beaucoup roulé depuis sur les routes des Etat-Unis, d’Australie, d’Europe ou d’ailleurs dans le monde (Mexique, Japon, et beaucoup de petites ou grandes îles, conduite à droite ou à gauche…) je n’ai jamais connu la van life, avec un petit regret je l’avoue…
 
    Je la vis d’une certaine manière à travers l’expérience de mes filles qui sont actuellement en Australie et poursuivent leur Road Trip au volant de leur petite voiture équipée d’une Rooftop Tent !

Quel est ton groupe de Rock préféré ?

Difficile question car j’en aime beaucoup, et mes goûts sont assez hétéroclites, mais pour n’en citer que quelques uns dont la musique me transporte je dirai les WHO les DOORS les TEN YEARS AFTER les BEACH BOYS les PINK FLOYD les POLICE etc… etc…

Si tu avais une baguette magique, qu'est-ce tu ferais avec ?

Ohhh tellement de choses… mais s’il n’y en avait qu’une ce serait rétablir un vieux précepte oublié et le diffuser, le distiller, l’instiller dans tous les recoins de ce monde et dans l’esprit de tous les êtres sur cette planète : ”  PEACE & LOVE ” 

      Mais peut-être pas besoin de baguette magique pour ça il suffirait de bonne volonté et d’un grain de folie pour y parvenir si l’on en croit Hello Flower et Jack Kerouac car “Seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde y parviennent” et je suis bien d’accord !!!

acheter un tableau