Woodstock 50, le festival anniversaire, est annulé.

“Notre festival est annulé mais son esprit vit encore”

C’est bel et bien confirmé : Woodstock 50 est définitivement annulé.

Trois lieux refusés.

Michael Lang, l’un des cofondateurs du concert original de trois jours, a mis fin au suspens après avoir tenté de déplacer le festival dans le Maryland. Ces derniers mois, lui et ses co-organisateurs avaient aussi tenté d’organiser ce concert à Watkins Glen (New York) et à Vernon (New York).

« Nous sommes attristés qu’une série de revers imprévus ait rendu impossible la tenue du festival que nous avions imaginé », a déclaré Lang dans un communiqué. « Quand nous avons perdu le Glen puis le Vernon Downs, nous avons cherché un moyen de faire le bien plutôt que de simplement annuler. Nous avons formé une collaboration avec HeadCount pour organiser un plus petit événement au pavillon Merriweather (Maryland) et pour aussi recueillir des fonds pour certaines ONG impliquées dans la lutte contre le changement climatique. »

Un sponsor qui se défile …

Malgré un line-up alléchant (The Raconteurs, Dead & Company, Jay-Z, et quelques noms présents lors de l’édition originale de 1969), les billets ne furent jamais mis en vente.

Des premières rumeurs au sujet d’une possible annulation avaient commencé à fuiter lorsque l’ouverture de la billetterie, prévue pour le 22 avril dernier, avait loupé le coche. En cause : le Département de la Santé de l’état de New York, qui aurait tardé à délivrer un « permis de rassemblement de masse » auprès de l’organisation. Lundi 29 avril, le groupe publicitaire britannique Dentsu, un des principaux investisseurs, a annoncé que l’événement ne se tiendrait pas.

Le chanteur John Fogerty a eu le souffle coupé !

« Malgré de nombreux efforts en matière de temps et d’engagement, Dentsu ne croit plus que la production puisse assurer l’organisation d’un événement à la hauteur du nom Woodstock, tout en assurant la sécurité des artistes, des partenaires et de public » a sèchement déclaré le groupe dans un communiqué.

Un casting … trop ambitieux ?

Lang a aussi déclaré que le festival avait bien réussi à aligner toutes les stars qu’il avait choisi, y compris Jay-Z, Miley Cyrus et Imagine Dragons. Lang a espéré qu’ils joueraient gratuitement au Maryland, sur la base du volontariat.

« J’aimerais encourager les artistes et les agents, qui ont tous été entièrement payés, à donner 10% de leurs honoraires à HeadCount ou à des causes de leur choix dans un esprit de paix », a-t-il déclaré. « Woodstock demeure engagé envers le changement social et continuera d’appuyer activement la mission essentielle de HeadCount, qui est d’obtenir le vote avant les prochaines élections. Nous remercions les artistes, les fans et les partenaires qui nous ont soutenus même dans l’adversité. Mes pensées se tournent vers Béthel et sa célébration de notre 50e anniversaire pour renforcer les valeurs de compassion, de dignité humaine et de beauté de nos différences embrassées par Woodstock. »

Parmi les artistes notables annoncés pour le festival, nous avions retenu Robert Plant, John Fogerty, Imagine Dragons ou encore Chance the Rapper, qui avaient tous confirmé leur présence.

2 évènements pour 1 anniversaire ?

Organisé en parallèle (ou plutôt en concurrence) avec un autre événement censé fêter le cinquantenaire du mythique festival, Woodstock 50, lancé entre autre par le co-fondateur original Michael Lang, ne se fera donc pas.

Santana et Ringo Starr font de la résistance avec leur anniv’ concurrent.

Pour HELLO FLOWER, on n’est pas franchement convaincu que l’esprit de WOODSTOCK soit si “alive” que ça dans cet anniversaire avorté. Car nous ne sommes pas contre célébrer (c’est même l’acte fondateur du festival HELLO FLOWER) mais nous ne sommes pas sûr que les artistes choisis étaient vraiment porteurs de l’esprit FLOWER POWER. Jay-Z et Miley Cyrus sont surtout des purs produits musicaux créé de toute pièces. L’un est Producteur assez Bling-Bling, l’autre sort de Disney TV et joue la “pseudo” provoc’ en se mettant nue et en chantant … euh .. on ne sait même plus.

La Musique avant le Merch’

Oui, les performeurs de Woodstock sont devenus d’immense stars. Oui, il devait y avoir les Beatles qui sont devenus aussi une grosse machine à tubes commerciaux. Mais Woodstock est devenu mythique car ses musiciens avait un message de rébellion commun avec leur public. Tous protestaient contre la guerre au Vietnam. Woodstock et devenu légendaire par les prestations libres et non “timées” des guitaristes qui entraient en transe. Woodstock n’avait rien à vendre, pas même de la nourriture. C’est vraiment l’amour du rock, l’amour de la vie, et l’amour tout court qui a marqué une génération entière. Ces mecs là voulaient changer la société, les mœurs et le capitalisme effréné. 50 ans après, c’est pas gagner ! Woodstock 50 prétend agir pour le climat en vendant plus de 200 produits dérivés sur sa boutique en ligne, qui ne sont certainement pas “fair trade” ou “climato-responsable”.

On est pas contre les Goodies, mais est-ce vraiment “l’Esprit de Woodstock” ?

En Bref

On est d’accord avec eux. L’esprit de Woodstock est toujours en vie. Peut-être il n’a pas voulu laisser son âme à vendre dans un festival qui ne lui ressemble pas.